Bhaduri Saugata, Jawaharlal Nehru University

‘La traduction polycoloniale et la genèse d’une culture de l’imprimé en Asie du Sud’

L’Asie du Sud ne fut pas uniquement colonisée par les britanniques : les colons portugais, hollandais, français et danois, ainsi que des voyageurs venant d’Allemagne, d’Italie et d’autres pays européens eurent aussi un rôle à jouer dans cette expérience historique que je qualifierais de « polycoloniale ». En Asie du Sud, le phénomène de la polycolonialité prit la forme d’exercices de traduction vers diverses langues indiennes (passages de la bible et traités liturgiques ou théologiques, mais aussi textes séculiers et grands classiques indo-aryens) qui présidèrent à la genèse de riches cultures de l’imprimé en Asie du Sud. Cette communication porte plus particulièrement sur les efforts de traduction et de publication des portugais, des danois, et des allemands sous le régime polycolonial, qui participèrent à la création d’industries de l’imprimerie en Devanagari, Bengali, Tamil et en Malayalam et jouèrent un rôle d’enrichissement mutuel entre les cultures.

Bhaduri Saugata

Saugata Badhuri est professeur en Études Anglophones et vice-doyen des étudiants à Jawaharlal Nehru University, New Delhi. La littérature contemporaine, la théorie culturelle, la culture populaire, la traduction et la littérature comparée comptent parmi ses principaux champs de recherche et d’enseignement.

Publicités