Anishchenkova Valerie, University of Maryland, College Park

‘Traduction et idéologie: les traductions de l’arabe vers l’anglais et le russe après la guerre froide’

Pendant les quarante ans qui séparent la fin de la seconde Guerre Mondiale de la chute du mur de Berlin, deux culture se forment de chaque côté du rideau de fer. Le système idéologique de la guerre froide façonne les subjectivités soviétique et américaine et détermine les identités politiques dans un monde arabe qui fait figure de champ de bataille entre les deux blocs. L’effondrement de l’Union soviétique en 1991 et les nouveaux clivages idéologiques entraînent non seulement une crise identitaire chez les américains et les russes, mais aussi des mutations culturelles dans les sociétés arabes. Par la suite, ces changements ont un impact sur les productions et les échanges culturels.

Cette communication porte sur les traductions littéraires de l’arabe comme lieux de passage entre cultures et comme baromètres des relations complexes qui unissent les mondes arabophone, anglophone et russophone. En analysant les traductions de l’arabe vers l’anglais et le russe pendant les années 1990 et 2000 (que ce soit le choix des textes ou la façon dont ils ont été traduits), je cherche à rendre compte du cadre idéologique qui structure les interactions entre ces trois zones culturelles. Ces échanges transnationaux nous permettent de comprendre non seulement les représentations de l’altérité arabo-musulmane pendant la guerre froide, mais aussi la production d’identités locales et nationales aux États-Unis et en Russie pendant les vingt dernières années.

Anishchenkova Valerie

Valerie Anishchenkova est maître de conférences de littérature et culture arabe à l’université du Maryland, College Park. Elle est également membre du corps professoral en études cinématographiques et professeur affilié en littérature comparée. Ses recherches portent sur la guerre, l’identité culturelle, la littérature et le cinéma arabe. Elle est l’auteur de Autobiographical Identities in Contemporary Arab Culture (Edinburgh University Press, 2014).

Publicités